• Didier Drogba quitte l'AFI
  • L’ASI d’Abengourou sera transformée en société sportive (PCA)
  • Afn de donner plus de moyens à l’Association AFRICA SPORTS, il a été créé la SOCIETE SPORTIVE AFRICA SPORTS D’ABIDJAN,
  • FOOTBALL - LIGUE 1 / L'Assemblée Générale fixée au 18 septembre
  • Encyclopédie Du Football Ivoirien : Le Ministre Danho Paulin Donne Sa Caution Morale
  • LIGUE 1 / Le CN-FIF place Yves Zogbo à la tête de l'Africa

Diomandé Namory : le tombeur de l’AS Tanda


Mise à jour : Sam 22 Mar 2014

Prenez tous les joueurs de l’Africa Sports d’Abidjan qui ont disputé le match contre l’AS Tanda, samedi dernier et secouez-les dans tous les sens. Vous-en sortirez un nom : Diomandé Namory. En effet, le portier des Aiglons a volé la vedette à partenaires et adversaires et a largement contribué au succès de son équipe. Sans un grand Diomandé Namory dans les perches de l’Africa Sports d’Abidjan, la formation hôte serait retournée à Tanda avec 3 points dans sa besace.

Le dernier rempart des Vert et Rouge a marqué très tôt son territoire dans cette opposition. Déjà à la 3e minute, il faisait admirer son bon placement sur une frappé instantanée de Jean Jacques Bougouhi avant de tenir, 7 minutes plus tard, le même attaquant de l’AS Tanda en échec dans un face à face. Mis en confiance par ces actions de haute classe, il a multiplié par la suite les prouesses dans les buts de l’Africa Sports. Toutefois, à la demi-heure de jeu, il s’inclina sur le penalty de Jean Jacques Bougouhi, malgré son bon plongeon. Souverain dans sa surface de réparation, il commandait sa défense avec autorité jusqu’à l’égalisation, œuvre du Nigérian Samuel Odidi Chibuzor. Toute chose qui l’a poussé à se surpasser dans les perches.

Son intervention qui restera longtemps gravée dans la mémoire des sportifs est incontestablement, le penalty qu’il dévia dès les minutes initiales de la reprise alors que les deux formations étaient à égalité (1-1). Cette action de grande classe a d’ailleurs dopé le moral de ses coéquipiers qui évoluaient en infériorité numérique suite à l’expulsion de Jacob Ovuomarie. Conséquence : les Aiglons ragaillardis  ont inscrit le but de la victoire sur penalty en toute fin de partie. Seule ombre à son tableau, le carton dont il écopa pour perte de temps.

Depuis la blessure de son alter ego Cissé Abdoul Karim intervenue au cours de la 5e journée contre le CO Bouaflé, Diomandé Namory a su saisir sa chance. Ses prestations de haut vol lui ont valu une présélection chez les Eléphants. A présent, tous les puristes son unanimes sur sa grande classe. Vivement que la route du Mondial brésilien s’ouvre pour lui. Merci l’artiste.

Adolphe Angoua


Voir Aussi
Plus de Textes Archives
 Commentaires

publicité